Zoom sur le sport sur ordonnance



En quoi consiste le sport sur ordonnance ?


Depuis mars 2017, le sport sur ordonnance, connu sous le nom d’activité physique adaptée (APA), a été créé par la loi de modernisation du système de santé de janvier 2016.

Le code de la Santé publique (article L. 1172-1) inscrit la pratique sportive comme un complément à l'arsenal thérapeutique.

L’objectif du sport sur ordonnance est de prévenir et de réduire les facteurs de risques et les limitations fonctionnelles liées à la maladie.


Quelles sont les personnes concernées ?


Aujourd’hui, c’est plus de 10 millions de Français qui sont concernés par l’une des 29 affections de longue durée (ALD). Une liste a été établie pour bien prendre en compte les maladies qui pourront être prises en charge.

On retrouve notamment le diabète de type 2, l’hypertension artérielle (HTA), la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie coronaire stable, accidents vasculaires cérébraux, Sclérose en Plaques...


Sport sur ordonnance : comment se le faire prescrire ?


Qui peut prescrire le sport sur ordonnance ?


Les professionnels qui peuvent prescrire le sport sur ordonnance sont : le médecin traitant, qu’il soit généraliste, spécialiste, libéral ou hospitalier. Il doit fournir un formulaire spécifique avec des questions bien précises pour mieux connaître le patient. Ce formulaire va servir à préciser les capacités physiques du patient, le risque médical pour une prescription personnalisée, l’intensité, le type et la durée de la séance d’activité physique adaptée. Le patient suivra également un test motivationnel.


Quelles sont les conditions pour bénéficier du sport sur ordonnance ?


Toutes les personnes qui souffrent d’une affection longue durée bénéficient du sport sur ordonnance. Ils pourront donc contacter leur médecin pour leur en faire part et envisager une activité physique adaptée. Mais attention, tous les médecins ne sont pas disposés à délivrer cette activité physique : peu sensibilisés, peu disponibles...

Vous pouvez trouver des associations de patients, des services municipaux concernés dans certaines villes et quelques mutuelles qui peuvent aiguiller. Tournez-vous également vers les agences régionales de santé (ARS), qui publient des listes recensant les professionnels spécialisés.


Quel est le principe du sport sur ordonnance ?


Le sport sur ordonnance pour mettre en avant l’activité physique


Le sport n’est pas très aimé par de nombreuses personnes... L’Organisation Mondiale de la Santé, recommande 2h30 de sport au minimum par semaine à intensité modérée. Des études ont même montré que pratiquer une activité physique pendant deux minutes à très haute intensité aurait les mêmes avantages. Ces activités doivent être pratiquées avec rigueur car arrêter le sport sur une période de deux mois, peut faire perdre tous ses bénéfices ! De plus, le sport permet de diminuer de 15% la mortalité précoce !


Quels sont les bienfaits du sport sur ordonnance ?


Le sport sur ordonnance vous permet de diminuer de moitié le risque de développer un diabète de type 2 chez les personnes à risques. Si vous avez eu un cancer du sein, le sport permet de diminuer de 45% le risque de récidive, il fait baisser la pression artérielle chez les hypertendus, améliore l’espérance de vie dans la mucoviscidose...

Le sport est source bénéfique pour retrouver son énergie si vous avez eu à faire à de la chimiothérapie, si vous avez des douleurs dans l’arthrose, les rhumatismes inflammatoires... Elle diminue le risque de survenue de maladies associées comme dans le VIH. Enfin, le sport sur ordonnance est conseillé pour les maladies neurodégénératives, la dépression, l’insuffisance cardiaque, l’infarctus du myocarde...


Sport sur ordonnance, quelle prise en charge ?


Quels sont les sports autorisés ?


Le sport sur ordonnance est une prise en charge sur-mesure. Le sport choisi sera adapté en fonction des capacités du patient, des spécificités de sa maladie et de son attirance pour une activité physique en particulière. Les patients pourront faire des activités individuelles ou bien des sports collectifs. Ils seront accompagnés par un professionnel pendant trois mois avec trois séances par semaine. Cela va permettre de bien évaluer ses améliorations que ce soit musculaire, respiratoire ou dans la souplesse.


Qui pourra dispenser le sport sur ordonnance ?


Les personnes qui pourront donner des cours de sport selon une activité physique adaptée sont: les masseurs-kinésithérapeutes, les ergothérapeutes et psychomotriciens, les enseignants en activité physique adaptée, les éducateurs sportifs ("coachs")!


https://paca.sport.sante.fr/



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tout le monde a remarqué à un moment donné, qu'il s'agisse de soi ou de proches, que l'arrêt du tabac "faisait grossir". Or ce n'est pas l'arrêt du tabac qui engendre cette prise de poids considérée c